roches, nature et paysage

sorties scolaires

Ardèche Claire

Depuis plusieurs années, le Syndicat Mixte Ardèche Claire
(depuis janvier 2018 devenu Etablissement Public Territorial du Bassin Versant de l’Ardèche ),
coordonne et aide au financement d’interventions autour de projets pédagogiques sur l’eau et notamment sur le thème du risque inondation.


C’est dans ce cadre que les élèves de l’école de Berrias sont partis
à la découverte des cours d’eau qui jalonnent leur commune.


En remontant la principale rivière le Granzon, ils ont pu observé la faune :
ragondin, canard, passereaux, traces de castor,
la flore : aulne et peuplier, le patrimoine bâti : puits, gué, ponts. Ils se sont aussi aperçu
que le Granzon et ses affluents pouvaient être en crue
et que les anciens avaient construits des digues, des chemins pavés,
des ponts submersibles et des ouvertures
au bas des murs pour se protéger des celles-ci ou limiter les dégâts.


L’après-midi, après avoir eu une explication sur le phénomène des crues cévenoles,
les enfants ont réalisés une modélisation d’une rivière afin d’aborder
la notion de dynamique de la rivière :
Erosion, Transport et Sédimentation. Une prochaine sortie est prévue
pour aller observer la rivière Chassezac
et parler d’entretien de la rivière avec une technicienne sur un chantier en cours.


PROJETS EAUX ARDECHE CLAIRE et SYNDICAT CHASSEZAC

Dans le cadre d’un appel à projet sur un projet pédagogique sur l’eau,
porté par le Syndicat Ardèche Claire, nous sommes intervenus en 2017 sur plusieurs classes
et en particulier sur la classe de CE2, CM1, CM2 de l’école primaire de Voguë.
Au cours d’une séance d’immersion sur la confluence de l’Auzon et de l’Ardèche en mars,
les élèves ont pu réaliser un parcours d’observation sur la zone commune inondée
et repérer les laissées de crues ainsi que les traces d’animaux.

Sur une seconde intervention, réalisée non loin de l’école,
les élèves ont pu modéliser une rivière, de l’amont à l’aval, réaliser des aménagements
et faire pleuvoir pour voir ce qu’il se passe alors.

Enfin sur une troisième sortie, nous sommes partis sur un espace naturel sensible
et avons choisi une rivière de type intermittente afin de pouvoir faire des comparaisons avec la première sortie.
Dépaysement garanti pour ces élèves !

> la grande mare, un trou d’eau dans le cours intermittent du Granzon, stratotype du Berriasien

Au final, le bulletin de liaison du Syndicat Ardèche Claire du mois de juin est confectionné
pour l’essentiel avec des textes, photos, dessins, devinettes,
et réalisé par les élèves de toutes les classes participantes.


Classe volcan d’ Annonay

La classe volcan d’Annonay a eu beaucoup de chance avec la météo cette année.
Le 1er jour se déroule sur le plateau, sur le thème des sucs phonolitiques
avec Rolande Fayolle de Clapas, au Gerbier de Jonc le matin,
puis au suc de la Lauzière l’après-midi.

cl annonay suc lauzière 1Suc de la Lauzière

Les enseignants ont choisi de se restaurer et de loger à Sainte Eulalie au centre AEP
où Annick leur concocte toujours de copieux et excellent repas !

Le deuxième jour est consacré aux jeunes volcans d’Ardèche
avec le volcan de Cherchemuse et le lac d’Issarlès : après une matinée à la découverte des orchidées,
parisette et autre flore montagnarde, c’est la carrière de basalte qui retiendra toute l’attention des élèves.
Ils découvrent les bombes en fuseau et les enclaves de socle
ou de manteau ramonées dans la cheminée du volcan.

P1270331 P1270333Cherchemuse

Après un pique-nique ensoleillé sur la plage au bord du Lac,
c’est le secret du Lac qui se dévoile, lac de cratère, cratère de maar, tuf de maar, enfin, sont au menu.
Le troisième jour les professeurs EPS et SVT vont être mis à contribution
pour animer seuls une découverte du Mont Mézenc, suivi d’un déjeuner à St Clément,
d’une visite des éoliennes et de l’école du Vent, avant de s’en retourner vers Annonay.

classe annonay lac issarlès P1270316

Ce séjour, largement axé sur la nature et le volcanisme,
est un projet aidé dans le cadre des appels à projets Espace Naturel Sensible du Conseil Général de l’Ardèche.
L’association Clapas a pour habitude de relier la nature les roches les paysages
et l’homme lors de ces sorties, elle a donc toute sa place dans ce type de projet.


Un printemps pluvieux sur la montagne ardéchoise… Sortie scolaire

Un printemps pluvieux sur la montagne ardéchoise,
mais des élèves passionnés, un accueil chaleureux des locaux.

P1040277Les élèves et la ferme de la source de la Loire

Comme chaque année, l’association Clapas anime des journées de découvertes
des roches de la nature et des paysages sur la montagne ardéchoise ;
le Gerbier de Jonc et la Ferme de Loire sont une destination de choix.
En effet sur un espace réduit on peut découvrir :
l’architecture traditionnelle de la montagne avec la ferme de Loire
et sa magnifique toiture de lauze, les paysages de la ligne de partage des eaux,
la formation de la phonolite, la formation des dômes de laves visqueuses,
l’origine des sources de la Loire, mais aussi, en premier lieu,
un climat montagnard rude auquel les hommes la faune et la flore se sont adaptés.

Ainsi cette année Clapas et son animatrice Rolande Fayolle
ont reçu 3 collèges en voyage d’étude au pays des sucs :
le collège de Vals, le collège d’Annonay et le collège de Largentière.

P1040281La lauze de phonolithe comme toiture

P1040263Observation de la phonolite et d’où vient ce nom

P1040270Couchés sur la ligne de partage des eaux entre atlantique et méditerranée

Voici quelques infos du séjour du collège de Vals et de sa journée autour du Gerbier :

« Fin mai, les élèves de 6ème du Collège de Vals-les-Bains,
accompagnés de leur professeur Candice Roger ont pu découvrir
les particularités du plateau ardéchois et se mesurer aux conditions climatiques qui y règnent.
En effet, leurs activités de découverte (ascension du Mézenc et du Gerbier,
géologie et patrimoine au pied du Gerbier) se sont déroulées
dans des conditions quasi hivernales.
Cependant, après un déjeuner au chaud à Ste Eulalie,
l’après-midi fût consacrée à la découverte du lac d’Issarlès,
où un temps plus clément et l’apparition du soleil
a permis aux collégiens de bien terminer ce séjour.  »
Rolande Fayolle

P1040266Tout le monde joue

P1040265Un orchestre au pied du Gerbier


L’école de Mercuer sur le volcan de Jaujac – 2016

Les élèves de CM1 et CM2 de l’Ecole de Mercuer se sont rendus à Jaujac mardi 25 mars 2016,
avec Mme Fayolle de l’assocaition Clapas afin d’en savoir plus sur le volcan « La Coupe de Jaujac ».
La sortie a débuté par une promenade sur les hauteurs du village.
Là, à partir d’une lecture de paysage, nous avons repéré le volcan grâce
à sa forme particulière : le bec verseur de son cratère égueulé.
Puis les enfants sont descendus vers la rivière afin d’observer la coulée et les orgues basaltiques
(vraie et fausse colonnade, entablement de faux prismes).

22
Munis de loupes, ils ont pu observer la roche de près
et parler de sa formation (refroidissement rapide).
Ensuite, les enfants se sont dirigés vers le château de Rochemure, siège du PNR,
où ils ont fait une petite halte qui leur a permis de découvrir l’exposition en extérieur.
Enfin, les élèves se sont dirigés vers le cratère.
En chemin, ils ont observé les différents types de projections (scories bombes etc…).
La journée s’est achevée à la source du Peschier, où les enfants ont pu
voir et goûter à cette eau minérale gazeuse, qui témoigne
de l’activité volcanique de la « Coupe de Jaujac ».
Une journée riche en expériences. Merci à Rolande Fayolle
pour ses explications claires et ses schémas, tant appréciés des élèves.


Volcanisme à Jaujac

Grâce à l »aide du PNR 07, les trois classes de quatrième du collège public de Largentière
ont pu découvrir avec surprise les belles coulées volcaniques de Jaujac.
1

Ce fut une belle journée d’hiver riche en découvertes de toutes sortes ;
roches nature et paysages ont été à l’honneur.
Particulièrement appréciés : le panorama depuis le belvédère
au-dessus de la plage face aux coulées, la forêt et le cratère.

32

Le matin fut consacré à l’étude du paysage et de la coulée,
puis les jeunes ont pique-niqué au château de Rochemure
où ils ont pu visiter les expositions extérieures : maquette du volcan, etc….

Chaque classe avait son guide de l’association.
Les enseignants ont apporté leur contribution :
Pythagore et le calcul de la hauteur des arbres,
analyse de l’eau de la source, etc….

54 67


La Souche – projet pédagogique inondations

Dans le cadre d’un appel à projet du syndicat de rivière Ardèche Claire,
la classe de Mme Albaladejo de l’école primaire de la Souche a choisi de réaliser
un projet pédagogique sur les inondations avec Clapas.
Après deux interventions sur leur commune au bord du Lignon,
les enfants ont pu découvrir la rivière Ardèche à Lanas et sa zone de liberté
(les anciennes gravières) afin de comparer
avec ce qu’ils connaissent. Ils ont apprécié cette journée
où ils ont pu observer une femelle de canard colvert et ses canetons,
un milan noir, un héron cendré en train de pêcher,
des grenouilles et voir en autre une épreinte de loutre.

2014-04-01_EcoleLaSouche 003light 2014-04-01_EcoleLaSouche 011light